Interview : Tuscany Crossing Val d'Orcia 100 km

jeudi 29 décembre 2016 07h00   Interview


Credit : Anthony Argentieri

Bonjour. Le 22 avril 2017, vous organiserez le Tuscany Crossing Val d’Orcia 100 km. Pouvez-vous nous dire où il se déroule ?

Le Tuscany Crossing se déroule au sud de la Toscane, et plus précisément dans la région de Sienne. Les plus célèbres localités de cette région sont Pienza, Montalcino, Bagno Vignoni et Bagni San Filippo, de petits joyaux d’architecture, d’histoire et de gastronomie toscanes.

Depuis quand la course existe-t-elle et pour quelle raison a-t-elle été créée ?

Cette année, le Tuscany Crossing fête ses cinq ans. Nous avons décidé de créer la course, pour faire connaître les sentiers de notre parc naturel, artistique et culturel, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Je pense que beaucoup de gens à travers le monde ignorent encore l’existence de cette région, mais tout le monde l’apprécierait.

map

Quel parcours avez-vous préparé pour les coureurs ? Comment le décririez-vous ?

Le parcours suit les voies principales qui, au temps des Romains, menaient à Rome, comme la via Oltralpe, la via Romea, la via Cassia et la via Francigena, empruntées par Sigéric de Cantorbéry et d’illustres voyageurs, guerriers, saints et brigands. En témoignage, ils ont laissé des fortifications, des châteaux et des églises médiévales dans cette région, qui existent toujours.

La course se déroule intégralement dans la belle campagne toscane, sur des chemins de terre et des pistes forestières, et traverse de célèbres villages, tout en gravissant les flancs du mont Amiata (1 100 m au-dessus du niveau de la mer).

Quelles sont les distances prévues par le programme ?

Les distances sont de 103 km, 50 km et 15 km, plus un relais de 4 coureurs.

Combien de coureurs attendez-vous samedi matin ?

Nous attendons environ 500 coureurs.

Quel type de coureurs prévoyez-vous d’attirer ?

La compétition s’adresse à tous les types de coureurs, car l’itinéraire convient aussi bien à ceux qui souhaitent courir rapidement, qu’à ceux qui souhaitent profiter de la vue et de l’endroit.


Credit : Anthony Argentieri

À cette époque de l’année, à quel genre de conditions météo peut-on s’attendre ?

À cette époque de l’année, la météo est très variable. Elle peut être ensoleillée ou pluvieuse, avec des températures allant de 5 °C à 20 °C. La température peut également varier au cours de la même journée : il peut geler au départ de la course et faire chaud pendant la course.

Avez-vous organisé des festivités autour de la manifestation ?

Les familles peuvent également participer à la manifestation. Une marche de 15 km aura lieu, à laquelle peuvent prendre part tous les participants. Après cette marche, tout le monde est invité à attendre les coureurs aux stands du village médiéval de Castiglione d’Orcia.

Une fois la course terminée, quel conseil donneriez-vous à un coureur qui ne s’est jamais rendu à Castiglione d’Orcia ? Une bonne table, un panorama incontournable ?

La région compte de nombreux restaurants qui servent des plats toscans typiques, ils sont tous fantastiques. Vous pouvez goûter les plats traditionnels comme « i pici », des pâtes épicées, le salami toscan traditionnel ou le fromage pecorino, tout en buvant d’excellents vins : Brunello di Montalcino ou Orcia Rosso.

En un mot, que souhaiteriez-vous dire aux lecteurs d’ahotu Marathons pour les inciter à s’inscrire au Tuscany Crossing Val d’Orcia 100 km ?

Venez courir sur ces 103 km de rêve, car nous avons mis en place cette course après en avoir rêvé très longtemps.

Nous voulons mettre en avant la beauté de nos paysages, véritable fierté de tous les habitants de la vallée, qui font de leur mieux pour que les athlètes se sentent comme chez eux.

Si vous désirez plus d’information


Credit : Anthony Argentieri

Interview de Roberto Amaddii, alias ​​Roama, membre du comité d’organisation.