Interview : Marathon de Vladivostok

jeudi 13 avril 2017 17h16   Focus sur une course Interview

Bonjour, vous organiserez le 23 septembre 2017 le Marathon international de Vladivostok. Pouvez-vous nous dire où il se situe ?

Le Marathon international de Vladivostok aura lieu dans la ville de Vladivostok, en Russie. Il s’agit de la ville située la plus au Sud-Est de la Fédération Russe. La ville se trouve à deux heures de vol de Tokyo, Séoul ou Pekin, ou à 3 heures de bus de la frontière Russie-Chine. Vladivostok se trouve sur les rivages pittoresques de la mer du Japon et est considérée comme la perle de l’Est de la Russie.

Quel âge a la course et pourquoi a-t-elle été créée au départ ?

La course est très jeune. Cette année, elle en sera seulement à sa seconde édition en tant que marathon international. C’est en septembre 2016, qu’a eu lieu la première édition du marathon international. La course devait initialement commencer en 2015, mais à cause de quelques difficultés administratives, nous avons seulement pu organiser un semi-marathon qui a eu lieu sur l’île de Russky, sans traverser les ponts.

Quel type d’itinéraire avez-vous mis en place pour les coureurs ? Comment pouvez-vous le décrire ?

La course a lieu sur une des plus belles routes de la ville – le marathon et semi-marathon démarrent sur l’île de Russky, traversent le pont de Russky, pour rejoindre le quartier Churkin (où les 5 km commencent). Ensuite les coureurs traversent le Zolotoy (Golden) Bridge pour accéder au centre historique de Vladivostok et à la Place Centrale, où se trouve la ligne d’arrivée. Vladivostok possède un paysage très particulier avec beaucoup de collines, les coureurs peuvent donc s’attendre à des montées et descentes plutôt difficiles, quelle que soit la distance sur laquelle ils se sont engagés.

Quelles sont les distances sur l’agenda ?

Les coureurs ont le choix entre marathon, semi-marathon et 5 km. Nous avons aussi une course de 1 km pour les enfants âgés de 6 à 13 ans.


p(question). A combien de coureurs vous attendez-vous samedi matin ? Quel type de coureurs voulez-vous attirer en particulier ?

En 2016, nous avions accueilli environ 2 000 coureurs. Cette année nous en espérons entre 4 000 et 5 000. Nous invitons des coureurs non seulement de Russie, mais aussi d’autres pays à venir nous rejoindre. De plus en plus de coureurs viennent des pays voisins comme la Chine, le Japon et la Corée du Sud, mais aussi d’autres pays bordant l’Océan Pacifique comme la Malaisie, les Philippines, l’Indonésie, la Thaïlande ou les Etats-Unis.

A cette période de l’année, quelle est la météo prévue ?

Nous avons choisi la meilleure période de l’année pour notre course. Septembre est la saison la plus agréable à Vladivostok grâce à son climat de mousson. Les températures sont environ de 21 à 25°C, le soleil brille et le ciel est souvent dégagé. Nous avons souvent un vrai été indien. Bien sûr, il ne faut pas oublier que c’est l’automne, il peut faire un peu froid la nuit ou le matin lorsque les coureurs attendent pour s’élancer. Des températures aux alentours de 12 à 15°C peuvent être attendues, ainsi qu’un peu de vent. Donc mon conseil serait de venir avec aussi bien un maillot de bain qu’un manteau chaud avec une capuche !

Avez-vous organisé des festivités autour de la course ?

Le jour de la course nous aurons des animations après la ligne d’arrivée, au Central Square, avec des espaces de restauration et des concours dans la Zone Partenaire. Le Marathon International de Vladivostok ouvre aussi la célébration de la fête annuelle « Tiger Day », qui a lieu sous le patronage du Président Russe Vladimir Poutine.

Cette fête aura lieu dimanche, après la course, et comprend la procession « Tigers » pendant la matinée, ainsi que différentes activités, compétitions et concerts.

Pour les coureurs qui ne sont jamais allés à Vladivostok, pouvez-vous conseiller quelques activités, visites ou expériences en général qui pourraient les aider à découvrir la ville avant ou après la course ?

Vladivostok est une ville qui s’est développée au cours de l’histoire, dans l’extrémité orientale de la Russie (Far East), et possède beaucoup d’attractions. Pour en apprendre plus à propos de la ville vous pouvez aller sur l’une des meilleures sources sur internet : https://vladivostok-city.com/index

En une seule phrase, que diriez-vous aux lecteurs d’Ahotu Marathons pour leur donner envie de s’inscrire au marathon international de Vladivostok ?

La Russie du Far East n’est pas aussi éloignée que vous l’imaginez, rejoignez-nous, courrez et profitez !

map

For more information

Interview avec Polina Kupchik, manager sportive du marathon international de Vladivostok.